La Pro League ANZ a débuté la semaine dernière mais ESL a dévoilé cette semaine les compositions des équipes et un drapeau français est apparu au sein de tous les drapeaux australiens, celui de Kévin "FanatiK" Chiu !

 


 

Salut Kévin ! Il y a peu de temps les équipes de la Pro League ANZ ont été dévoilées et on a découvert un français au sein de l'équipe Taboo ESC. On a été assez supris et nous avons donc décidé de t'interviewer pour en savoir plus sur toi. Commençons par le commencement, pourrais tu te présenter à nos lecteurs ?

J'ai toujours aimé l'Australie depuis ma première visite. J'ai eu l'occasion de partir de Paris pour Melbourne, je l'ai prise sans hésiter.

Gamer depuis très longtemps, marié et père d'une fille, mon quotidien se résume à "Métro, Boulot, Papa et Gamer Pro".

 

Revenons à Rainbow Six Siege, peux-tu nous dire comment tu as connu Rainbow Six et pourquoi tu t'es mis à la compétition ? Au delà de ça, quelles sont tes ambitions sur le jeu avec l'arrivée de la Pro League en zone APAC ?

Un ami avec qui je jouais à CS:GO m'a incité à jouer à R6S peu de temps après sa sortie. J'ai tout de suite accroché et je continue toujours à apprécier son contenu.

J'ai toujours été très compétitif. J'ai rapidement rejoint la communauté R6 ANZ (très mince à l'époque) puis, avance rapide vers le futur, Taboo ESC. Cette communauté n'a pas cessé de grandir et nous voilà désormais en Pro League.

On espère remporter la finale à Sydney en Octobre pour pouvoir partir à Sao Paulo en Novembre !

 

Tu joues dans une équipe composée d'australiens et on sait que cela peut être difficile de s'intégrer avec la barrière du langage. Comment cela s'est il passé pour toi ?

C'est vrai que cela n'a pas toujours été évident. Quand on ne trouve pas les mots il faut immédiatement trouver une alternative. Par exemple, je drone pour un membre de l'équipe et je vois un ennemi dans un coin dont le nom est sorti de ma tête. J'essaye de lui indiquer sa position par rapport à la sienne comme "à ta droite derrière le meuble".

On cherche toujours à améliorer notre communication in-game de manière à ce que cela soit clair et concis.

Au final, c'est surtout beaucoup d'entrainement et une bonne synergie entre les joueurs. Je pense que PENTA est un très bon exemple.

 

La compétition est très développée en Europe, en Amérique du Nord et Latine, mais qu'en est il pour la région APAC ? A part la Pro League, qu'avez vous comme tournois ou événements pour vous affronter et surtout penses tu que les équipes APAC peuvent nourrir de grandes ambitions sur Rainbow Six Siege ?

La région APAC n'est que pour la Pro League. Nous n'avons en temps normal que la région ANZ (Australia & New-Zealand). Nous ne jouons pas vraiment contre les équipes Asiatiques pour cause de ping (>200ms). La compétition n'est pas aussi grande mais elle ne cesse de grandir. Quand je compare aujourd'hui par rapport à mes premiers jours sur les serveurs Australiens, je pense que le gap est immense. Le nombre de joueurs était tellement infime que je pouvais attendre jusqu'à plus d'une heure pour une ranked game.

Nous avons un tounoi local "Cybergamer" (ladder à points) où il y avait moins de 10 équipes à l'époque. Ce ladder est désormais composé d'environ 30 équipes (équipes Pro League exclues). Nous avons maintenant 2 autres tounois hebdos (ESL le weekend et Cybergamer le mardi).

 

Je ne sais pas si tu as le temps de regarder la Pro League EU, NA ou LATAM mais saurais tu nous expliquer les différences de jeu qu'il y a entre la région APAC et les autres ?

L'expérience est la différence majeure entre APAC est les autres régions. APAC à 2 saisons de retard en terme d'expérience "compétitive" (3 avec l'arrivée de Blood Orchid).

Les équipes actuelles se basent principalement sur ce que font les équipes NA/EU et ajustent à leur manière en fonction de leur gameplay. Du coup, l'adaptation en cours de jeu n'est pas forcément aussi bonne.

 

Je te remercie infiniement d'avoir répondu à mes questions car avec le décalage horaire ce n'était pas facile de pouvoir échanger. Je te laisse donc l'honneur de conclure cette interview !

Un grand merci à ESIX pour cette interview! Ravi de voir que la scène R6 APAC intéresse également les autres régions.

Un grand merci à Artemis (Twitter @GeeksPrevail) de nous prendre sous son aile, tout ceux qui nous soutiennent et tout ceux qui font en sorte que R6 continue de grandir dans de bonnes conditions.