ARES: The dawn of a new era
#Mercato

Shortly after their line-up split, ARES-Esport announced an ambitious project that might very well shake the Rainbow 6 scene as we know it.   "The best team...

Ranking Ladder Six Invitational
#6 Invitational

The qualifications of the Six Invitational 2018 are taking place right now ! Follow the first* qualifying phase for the Six Invitational 2018 :Europe (EU):...

Willkey and ENCE, to lift the spell
#Pro League

He is the In-game Leader of ENCE, a team with many faces. Always qualified for the Pro League LAN since its first edition  but unable to win a single game  in 5...

Easilyy and 1nFamy, to extend a dream season
#Pro League

After avoiding to return to Challenger League throughout the last season's relegations, 1nFamy, lead by Easilyy, made it to the Pro League finals thanks to a ve...

Fabian and Penta, Road to legend
#Pro League

He is the captain of Penta, the two times wold champion organization, and knows his roster better than anyone. Fabian "Fabian" Hallsten is willing to write his...

This article has not yet been translated into your language.
ENCE devra briser la malédiction en LAN



Le Top 4 européen s’est réuni en ce jeudi soir pour se livrer bataille et désigner les deux représentants du vieux continent qui tenteraient de soulever le 6ème trophée de Pro League, en terre brésilienne. Penta qui en possède déjà trois sur son étagère affrontait une équipe de snoOken Knows expérimentée et décidée à faire tomber le double tenant du titre. Précédemment dans la soirée, ENCE qui n’a jamais manqué un rendez-vous de phase finale, se mesurait à Millenium, dernier représentant des couleurs tricolores dans cette Pro League régionale.


  

  ENCE 2-0 Millenium  

 

 

Les nordiques s’avancent dans ce duel avec une statistique unique et toutes régions confondues. L’équipe n’a tout simplement jamais manqué une LAN de Pro League (sous les couleurs de ENCE ou celles de Gifu). Impitoyable sur les phases online du parcours européen, ils ont facilement distancé les valeureuses formations qui s’étaient dressées contre eux — Mysterious Monkeys et snoOken Knows — pour finir premier du groupe A.

Plus timidement, Millenium s’est vu éliminé de la compétition, avant un revirement de situation : la disqualification de beGenius. Remis en selle et bien décidés à ne plus laisser passer à nouveau leur chance, les M assurent la victoire contre les ARES, qui les avaient éliminés initialement, et trustent contre attente la deuxième place du Groupe B. Ils assurent par la même occasion, le fait d’avoir été — et peuvent être de nouveau — la seule formation française présente en LAN, sur l’ensemble du Year 2.


 

Consulat
(5-1)

 

Millenium affiche une importante agressivité dans son jeu, peut être un peu trop, et se retrouve punis par des ENCE sur le qui-vive. (2-0)

Aherys sonne la révolte des siens en prenant 4 kills, offrant ainsi la réduction au score de son équipe et un regain de vitalité pour la manche suivante. (2-1)

Liven et ses mates sont proches de l’égalisation, avec une situation de 1vs1, mais celle-ci tourne à l’avantage des Finlandais, qui font le break. (3-1)

Bien couvert par des gadgets de Mute et en dehors de l’objectif, Kanto tient une position sur laquelle les Millenium viennent buter un à un, sans information et sans coordination. (4-1)

Le jeu des anciens Gifu prend le dessus en termes de duels ou de revenges remportés, abordant les situations de gunfight d’une manière collective plus efficace, prenant ainsi souvent l’avantage, ce qui se traduit dans le score. (5-1)


 

Oregon
(5-1)

 

Les compétiteurs de ENCE sont (trop) confiants et commettent des erreurs individuelles. Celle-ci sont pourtant compensée par des moves impressionnants d’autres joueurs, à l’instar de Pannari. (2-0)

Sur leurs attaques, SHATT7 et les siens partent à deux, voire trois agents pour un défenseur Millenium esseulé. La résistance n’est donc pas suffisante et Kantoraketti fait un ace. (3-0)

Les M ne peuvent s’exprimer et sont clairement dominés. Un sursaut d’orgueil est pourtant amorcé avec un round inscrit. (4-1)

L’ultime manche part bien pour les Français, avec une situation de 3 contre 1, bombe posée. Seulement, le défenseur Kantoraketti parvient à faire le clutch et concrétise le retake en faveur de l’escouade nordique. (5-1)


 

C’est donc une véritable opposition de style, notamment sur la manière d’attaquer l’anti-roaming, qui tourne à l’avantage des ENCE, déroulant sur un non-match (5-1/5-1).

 

Les Finlandais surfent jusqu’à maintenant sur une incroyable dynamique, mais le plus dur reste à faire pour eux, soit gagner un match de LAN, ce qui n’est plus arrivé depuis la toute première saison de Pro League.

 

Millenium de son côté, sort de la course pour Sao Paulo avec cette prestation collective et devra affronter snoOken Knows en petite finale, même si celle-ci ne devrait pas avoir réellement d''enjeu. Les M pourront ensuite se concentrer sur la prochaine 6Cup, comme d’un nouveau départ pour ensuite attaquer les qualifications du 6 Invitational, avec des joueurs dont la qualité n’est plus à prouver.

 

 

 Qualifiés européens pour la phase finale de Pro League Year 2 Season 3 :


Penta
ENCE

 

 

Vous pouvez retrouver le résumé de l’autre partie de ces playoffs de Pro League Europe, snoOken Knows-Penta, ici.

About the author
  • LusiTanoShoOter

EU specialist writer for / Especialista EU, escritor por / Spécialiste EU, rédacteur pour 

 

Partners
streamers