Astro et Team Fontt, vers un premier sacre brésilien ?
#Pro League

Il a connu le premier Six Invitational avec Santos Dexterity, possède l'un des niveaux de jeu les plus élevés en terme de Skill et d'AIM, et tentera de remporte...

Willkey and ENCE, to lift the spell
#Pro League

He is the In-game Leader of ENCE, a team with many faces. Always qualified for the Pro League LAN since its first edition  but unable to win a single game  in 5...

Julio et Black Dragons pour donner son premier titre au Brésil
#Pro League

Il est passé par BRK et joue désormais pour un autre grand de LATAM, est considéré comme le meilleur support de sa scène et représentera le Brésil avec son équi...

Easilyy and 1nFamy, to extend a dream season
#Pro League

After avoiding to return to Challenger League throughout the last season's relegations, 1nFamy, lead by Easilyy, made it to the Pro League finals thanks to a ve...

Fabian and Penta, Road to legend
#Pro League

He is the captain of Penta, the two times wold champion organization, and knows his roster better than anyone. Fabian "Fabian" Hallsten is willing to write his...

Falko, le nouveau départ d'un champion
#Pro League

Il est le seul joueur à avoir remporté la Pro League avec deux structures différentes, l’un des cinq Français champions du Monde sur PC et prend aujourd’hui un...

ESIX s'associe à Lilium Hosting
#News

Aujourd'hui nous sommes fiers de vous présenter notre nouveau partenaire, Lilium Hosting qui va nous fournir un VPS pour héberger notre site. Ouvert depuis 201...

This article has not yet been translated into your language.
Le duo Supr3m3-Sixquatre évoque la console et les PGW ChampionShips
Quatre équipes de la plateforme PlayStation se sont issues pour ces grandes finales de Paris Games Week Championships et livreront bataille, ce samedi 4 novembre, pour obtenir le titre de vainqueur et les 5000€ à se départager. Présentation des équipes et état des lieux de la scène console, avec ses porte-voix Supr3m3 et Sixquatre, casters de l'événement, en direct de la PGW, samedi dès 12h30.


WanteD eSport
(ex eLogic Gaming) : UnFerN0-BlaZ, Cheezzzy, Claw_Edn, DayZAlpha, AG_GHoSTe1304

SquarX StarK : ZinZanie_Zaylux, Sky_KiraZ, Im-Teeqoh, Im_Azaa-ReL, OvL_NeYoX

Nothing_OBK
: RyZzenOBK, Le_Coq_sportif31, FazkoYT, nomercy-bela, SeRy_EpiK
BzK eSport : LHCmoustache, PaRa_Klyn, MPython, unFor_Zei, NorWorL



Intervention de Supr3m3 (Caster de Major League sur PS4 et Xbox et des PGW ChampionShips)


Intervention de Sixquatre ( Vainqueur de la Pro League Y1S2 avec Yunktis sur PC et caster des PGW ChampionShips )



Supr3m3_85, caster de la Major League sur PS4 et Xbox One (Crédit :  R3siak)


ESIX : Faudrait-il selon toi plus de compétitions organisées pour les consoles ?

Supr3m3 : Ce qu’il faut avant tout c’est une professionnalisation de la scène, si l’on veut espérer que les tournois fonctionnent. On a le cas par exemple en Major League ou Ubisoft demande que les matchs soient joués sur des jours bien précis, et il n’y a pour ainsi dire aucune team qui joue le jeu donc on est tout le temps en train d’avoir des matchs décalés.

 

C’est clairement le gros problème. On a aussi des gens qui se qualifient, mais qui ne viennent pas, c’est arrivé plusieurs fois sur la Major League. Il faudrait également un cleenfeed, pour que ce soit casté dans un maximum de langue. Je ne supporte plus le fait qu’on me reproche de soit cast en français, soit cast en anglais.

 

On est donc face à un manque de sérieux de la scène console ?

Oui, il y a moins de sérieux. Je ne dis pas qu’il y a moins de skill, mais niveau sérieux il y a un sacré problème, car ESL laisse faire aussi. Au niveau encadrement, ça ne colle pas avec ce que j’ai de la part d’Ubisoft. Normalement, les matchs doivent être joués sur les mardi et mercredi, or c’est rarement joué sur ces jours-là. En fait, chacun à sa guise.

 

Et ESL, pour une organisation professionnelle, n’a que très peu d’employés. Il faut savoir qu’à ma connaissance, les principaux employés sont les Community Manager. Les arbitres ne sont pas rémunérés, ce sont des bénévoles. Et ça je suis désolé, quand on arrive au niveau de la Pro League ou même de la Major League, on doit avoir des gens qui sont employés, dont c’est le métier et non pas qu’on doit attendre pendant une heure pour résoudre un proteste parce qu’ils ont des obligations personnelles en même temps à gérer.

 

On peut donc clairement dire que les joueurs consoles sont laissés de côté par rapport aux joueurs PC ?

Clairement laissée de côté. Hier, j’ai casté la finale de Major League par exemple, je n’ai eu aucun tweet de la part d’ESL. De plus, on n’a pas d’esprit communautaire développé sur la scène. Pas aussi élevé qu’il le faudrait. Je le dis souvent, c’est beaucoup d’individualités et il n’y a pas assez d’unité entre plateformes. C’est Xbox pour Xbox, PS4 pour PS4 et PC pour PC. On a donc l’impression que les gens ne sont pas unis autour du jeu, mais plus par plateforme et ça, c’est vraiment dommage.

 

On a souvent des comparaisons PC-console, mais il faut comparer ce qui est comparable. La console est accessible pour tout le monde. Les jeunes de maintenant ont pour la plupart une manette dans la main, avant d’avoir un clavier-souris, la console est la première plateforme de jeu des jeunes de nos jours.

 

Comment a réagi la communauté PS4 à l’annonce de ce tournoi ?

Les joueurs ont très bien reçu la nouvelle et ça a même attisé la convoitise de la scène Xbox qui a été complètement délaissée. On avait d’ailleurs tenté une pétition qui n’a rien donné. Mais oui, pour la PS4 il y a eu de l’engouement, jamais un manque de joueurs ou d’équipes et ça fait plaisir a voir, car la plateforme n’avait rien, et petit à petit elle a eu la Major League, puis désormais ce PlayStation Championships par le biais de G4G. Certains pensent que ça s’est fait au détriment de la Xbox, mais je tiens à préciser que ça ne dépend pas que de glory mais aussi de Microsoft et Ubisoft.

 

Après tout ce qu’on vient d’évoquer, tu penses qu’un futur est possible pour les consoles dans l’eSport sur R6 ?

J’espère bien. Il faut que les consoles ne soient pas oubliées. Ça fait quand même partie de l’eSport. On a quand même de gros talents PC qui viennent de la scène Xbox. Il ne faut pas voir les consoles comme un concurrent des PC, mais plutôt comme des incubateurs. C’est peut-être un ton en dessous, moins suivi, mais ça permet de découvrir de nouveaux talents. Pourquoi investir 1500 à 2000 € pour te lancer dans quelque chose où tu n’es pas sur de réussir ? Sur console, tu peux t’initier beaucoup plus facilement dans le jeu pour envisager quelque chose de plus sérieux pour la suite. Le cout c’est vraiment l’argument le plus important.

 

La console a un besoin cruel de visibilité pour se développer. Le principe est simple. Plus ta scène est visible, plus tu vas avoir des gens qui vont y venir. Il ne faut pas oublier que durant les premières Pro League, le plus grand nombre de viewers était sur Xbox One et non pas sur PC. Si le pc s’est autant développé à l’heure actuelle c’est parce que tous les viewers qui regardaient les matchs Vitality, Supremacy, Pulse et compagnie, se sont transférés sur PC.



Sixquatre sous les couleurs de Millenium, lors de la Gamers Assembly 2017


ESIX : Quelles sont les principales différences que tu as pu constater durant ces qualifiers, entre le gameplay et le niveau sur PC en comparaison de la console ?

Sixquatre : J’ai toujours considéré qu’être un bon joueur, c’était un ensemble de critères, à l’image d’une table de mixage dans un studio de musique, sur lesquels il faut venir jouer pour pouvoir, au final, donner une note globale. Sur console, l’aim ne peut que difficilement concurrencer celle des PCistes. De facto, pour devenir bons les joueurs doivent pousser d’autres curseurs : le game sense, la connaissance des maps et surtout le teamplay et l’agressivité en équipe sont dès lors extrêmement importants. Bizarrement, je trouve donc les joueurs consoles plus agressifs que leurs homologues sur ordinateurs.

 

Tu penses qu'il faudrait redévelopper des compétitions sur console et leur donner plus de visibilité ? Ou au contraire que c'est cause perdue ?

J’aimerais que l’investissement d’Ubisoft soit tel qu’il puisse développer 3 plateformes (PC, Xbox, PS4), mais d'un autre côté, travaillant dans une entreprise de jeux vidéos, je sais très bien que ce n’est que difficilement possible et je comprends donc parfaitement leur choix. Mais des solutions existent, le crowd funding en tête, et il ne tient qu’au « crowd » (la communauté consoles) de montrer que la console aussi en vaut la peine. Il appartient donc à chacun d’organiser des tournois et plus généralement de valoriser, pousser vers le haut et de montrer une belle image de sa communauté. Aucune cause n’est jamais perdue.

 

Pourquoi t’être intéressé à cette compétition et avoir voulu la cast alors que tu ne viens pas de cette plateforme ?

Les gens me connaissent pour être transparents, je vais donc l’être ici. Après la Coupe de France sur laquelle je ne reviendrais pas, je dois avouer que je me sentais quelque part redevable vis-à-vis de l’organisation Glory4Gamers (attention, « redevable » sur la forme utilisée, pas sur le fond ) pour moi et l’équipe que je représentais à l’époque (NDLR : Millénium). Comme j’aime à me définir comme une personne d’action plus que de discours, c’est assez naturellement que j’ai proposé de les aider sur pas mal de sujets ces derniers mois : SpeedCup, Summer Challenge, Interview de Millénium, Interview de RogueGG, qualifications et finales des PGW Championships... Ce qui n’était donc au début qu’une sorte de « bonne action » s’est très vite transformé en un partenariat tant l’organisation, même si elle est encore jeune, est remplie de tout ce qu’il faut pour s’inscrire sur la durée : beaucoup de motivation et des intervenants passionnés et professionnels.

 

Ensuite, sur le fait que je ne vienne pas de cette plateforme, je paraphraserais juste la publicité d’une dizaine d’années sur les arbitres au football : « On n’a pas les mêmes périphériques, mais on a la même passion ».

 

Qu'est-ce qu'il manque à la scène console pour atteindre l'ampleur qu'a la scène PC ?

Une communauté soudée et dévouée, qui sait ce qu’elle veut lorsqu’elle s’assoit à la table des négociations et qui a de solides arguments pour justifier ses demandes. Si vous êtes un troll, que vous jetez de l’huile sur le feu constamment pendant les matchs sur certaines casters (et je ne parle clairement pas de moi ici), que vous insultez et que, pour résumer, vous n’incarnez en rien les valeurs du sport, ne vous attendez pas à ce que le créateur du jeu vienne vous voir pour parler eSport. J’ai confiance en cette plateforme qui est bourrée de talents et de joueurs qui veulent réussir et tirer tout le monde vers le haut. Parfois, il ne manque pas grand-chose pour que la forêt qui pousse fasse plus de bruit que l’arbre qui tombe.

About the author
  • LusiTanoShoOter

EU specialist writer for / Especialista EU, escritor por / Spécialiste EU, rédacteur pour 

 

Partners
streamers