Astro et Team Fontt, vers un premier sacre brésilien ?
#Pro League

Il a connu le premier Six Invitational avec Santos Dexterity, possède l'un des niveaux de jeu les plus élevés en terme de Skill et d'AIM, et tentera de remporte...

Willkey and ENCE, to lift the spell
#Pro League

He is the In-game Leader of ENCE, a team with many faces. Always qualified for the Pro League LAN since its first edition  but unable to win a single game  in 5...

Julio et Black Dragons pour donner son premier titre au Brésil
#Pro League

Il est passé par BRK et joue désormais pour un autre grand de LATAM, est considéré comme le meilleur support de sa scène et représentera le Brésil avec son équi...

Easilyy and 1nFamy, to extend a dream season
#Pro League

After avoiding to return to Challenger League throughout the last season's relegations, 1nFamy, lead by Easilyy, made it to the Pro League finals thanks to a ve...

Fabian and Penta, Road to legend
#Pro League

He is the captain of Penta, the two times wold champion organization, and knows his roster better than anyone. Fabian "Fabian" Hallsten is willing to write his...

Falko, le nouveau départ d'un champion
#Pro League

Il est le seul joueur à avoir remporté la Pro League avec deux structures différentes, l’un des cinq Français champions du Monde sur PC et prend aujourd’hui un...

ESIX s'associe à Lilium Hosting
#News

Aujourd'hui nous sommes fiers de vous présenter notre nouveau partenaire, Lilium Hosting qui va nous fournir un VPS pour héberger notre site. Ouvert depuis 201...

This article has not yet been translated into your language.
Présentation des matchs de la 6Cup
Ce sont de superbes finales qui s’annoncent dans une LAN qui n’a surement jamais réuni autant de niveaux sur la scène française auparavant. Trois équipes de Pro League, plus deux qui sont toujours en course pour y accéder, ainsi que des outsiders très dangereux, seront rassemblés sous le pavillon de la Paris Games Week, vendredi et samedi. Autant dire qu’il y aura du spectacle et de l’animation en direct de la capitale.




  beGenius vs Requiem 


beGenius : TPEX, Masdemort, rxwd, sNKy, KRiiSKO
Requiem : whiteshark67, MomoF, DjuZ, SkyBuu, Mostafa

C’est avec une affiche ultra-intéressante que va débuter ce tournoi. Requiem va jouer le rôle d’outsider et devrait faire parler un jeu totalement libéré s’ils ne cèdent pas à la pression qu’impose une compétition offline de cette ampleur. WhiteShark et les siens donneront tout et ceux-ci pourraient créer la surprise. Mais les ex-Insanity qui avaient disputé le Summer Challenge en online, auront face à eux une écurie beaucoup plus expérimentée et tout aussi morte de faim.

Car les anciens AERA avaient finis sur le podium de la dernière CDF et devraient tirer profit de leur savoir-faire en LAN. Vainqueurs du Summer Challenge et donc meilleure équipe de France au moins jusqu’à la fin de cette 6Cup, les beGenius ont depuis enregistré la perte de Shaiiko, mais remplacé par Krisko (Champion de Pro League Xbox avec Vitality), ce qui pourrait donner un mélange explosif. Ces derniers auront très certainement envie de prouver que leur roster reste l’un des plus performants de la scène française, même après avoir été disqualifié de la scène européenne.

À quoi s’attendre : sur le papier beGenius part devant, mais sur un jeu comme Rainbow Six siège, tout est possible, surtout quand on parle des Requiem et de leur imprévisibilité qui pourrait jouer des tours à plus d’un sur cet événement.


  Millenium vs Lucky7 


Millenium : Joghurtzz, Renshiro, sTiZze, Liven, Aherys
Lucky7 : Approx, zill, SETzz, SafHiiZ, Elemzje

Nul besoin de présenter Millenium, qui a remporté la Gamers Assembly et a été le seul escadron frenchie à se hisser en phase finale de Pro League durant ce Year 2. L’arrivée d’Aherys a lancé l’équipe sur de bonnes bases même si cela n’aura pas été suffisant pour porter ses fruits face à ENCE, après une saison européenne mitigée. L’écurie violette reste l’une des formations phares de la scène nationale et celle-ci compte bien élever son blason au-dessus de la PGW.

De l’autre côté se trouve un underdog qui n’hésitera pas à punir le moindre faux pas de Liven et les siens. Lucky7 a perdu BriD mais a récupéré Elemzje et Safhiiz, tous deux remerciés par leurs équipes respectives. Dans un FPS et sur une LAN où le mental compte double, nul doute que ce duo aura soif de prouver que les écartés pourrait être une erreur, et apportera de la qualité à une formation qui en détient déjà suffisamment assez pour obtenir un résultat.

À quoi s’attendre : Millenium de par son statut d’équipe de Pro League, contre une team qui n’est pas sur ce circuit, part donc favori. Mais encore une fois, la surprise traine dans les parages et pourrait pointer le bout de son nez au coup de sifflet final.


  Vitality vs Supremacy 


Vitality : Panix Enemy RevaN Hansen risze
Supremacy : BiBoo RaFaLe ZephiR Spark BriD

Vitality est à un véritable tournant de sa saison. Vainqueurs de la Coupe de France — l’ultime LAN française en date — Panix et ses hommes joueront un titre national et une qualification pour la Pro League en l’espace de deux jours. Relégués de cette dernière en Season 2, les joueurs à l’abeille pourraient se transcender pour essayer d’accrocher ces deux objectifs, et ne devront pas tomber dans la fatigue avec un tel enchainement de rencontres à enjeu. Cela commencera par une opposition à Supremacy, car c’est bien un clasico que nous offre ce troisième match de la journée.

Les Sy ont vécu une saison en demi — teinte, l’objectif maintien étant remplit, mais ne parvenant pas à accéder aux playoffs, avec snoOken Knows comme bourreau. Pourtant Biboo et les siens restent des joueurs très expérimentés, qui combleront une soif de LAN, après ne pas avoir réussi à se qualifier pour la Coupe de France. Tous les yeux seront également tournés vers BriD qui a remplacé Elemzje. Va-t-il être la pièce manquante pour que la machine Supremacy se remette en marche ?

À quoi s’attendre : Pas réellement de favori dans ce duel, même si les Sy arrivent avec un statut d’équipe de Pro League, contre des V qui ont évolué cette saison en Challenger League. Dans un tel match, cela importe peu, ainsi nous n’aurons qu’une chose à dire : wait and see?


 
  Ares vs dizLown 


ARES : Chaoxys, Voy, jahk, spokeN, Falko
dizLown : Alive, AnThraX, Tactiss, Lockarth, KSiiX


Ares a travaillé dans l’ombre depuis la fin de Year2 Season2 et cela s’est clairement vu au fil de la saison. Un bon début de campagne européenne, avant une défaite cruelle, mais logique contre Millenium, qui leur a couté une place en playoff. Leur principale force pour cette LAN ? Surement le recrutement de Falko, qui rend cette équipe redoutable sur le papier. Pour la beauté du show et parce qu’on sera à coup sûr comblé lors de cette 6Cup, ces derniers seront opposés aux anciens Blackbees.

Une autre escouade surprenante et sure d’elle. Les dizLown sont passés de non qualifiés à viser le maintien en Challenger League, pour finalement, être aujourd’hui en course pour la montée en Pro League, au même titre que les Vitality. Anthrax compte bien retrouver une finale d’Event 100 % français, après avoir disputé celles du Summer Challenge et de la Coupe de France avec Vitality Black, l’ancêtre de ce roster.

À quoi s’attendre : La journée prend fin avec encore une fois, une formation de Pro League contre une équipe de Challenger. Mais une fois de plus, dans l’arène de la PGW et avec une ambiance de folie, tout reste ouvert pour ce match.


Toutes ces rencontres seront à suivre en direct du Hall 3 de la Paris Games Week, mais aussi sur la chaine UbisoftFR.

About the author
  • LusiTanoShoOter

EU specialist writer for / Especialista EU, escritor por / Spécialiste EU, rédacteur pour 

 

Partners
streamers