Au mois de mai dernier, deux grandes nouvelles ont été annoncées, concernant le très haut niveau d'Europe. D'une part, UUNO, le joueur finlandais des LeStream Esports quitte l'équipe, pour retrouver les titans de G2. D'autre part, G2 ne l'intègre pas en tant que 6e joueur, mais prend la place de Joonas "jNSzki" Savolainen. Enfin, LeStream a choisi de recruter korey dans son roster, lui offrant une place de choix dans l'univers compétitif.

 

Le parcours d'UUNO au sein de LeStream

 

 

Comme le rappelle la structure, UUNO est resté six mois au sein de l'équipe. Durant ces six mois, il a remporté la Gamers Assembly 2019 ainsi que la Top Achat Cup. Au départ, LSE n'avait pas su s'imposer au Six Invitational et n'avait pas dépassé les phases de poules. Aux dernières finales de Pro League à Milan, l'équipe s'était inclinée face à FaZe, ne montrant pas leur visage combatif habituel. Le joueur aux 112 kills sur cette saison 9 de Pro League EU, change d'écurie.

 

UUNO lors de la finale de LeStream à la Gamers Assembly 2019 (Kitomy)

Alphama commente brièvement pour nous, le départ de son ex-coéquipier :

ESIX : Qu'est-ce que tu retiens de ces quelques mois passés aux côtés d'UUNO ? Aurais-tu un souvenir en particulier à nous partager ?

Alphama : J’en retiens une très bonne saison. Un peu plus de 6 mois qui ont été déterminants dans ma carrière et qui ont prouvé les bons choix de Crapelle et de l’équipe dans le pari qui avait été fait lors de nos recrutements. On l’a mis au centre de notre jeu, appuyé à fond sur son talent d’entry et essayé d’en faire notre seconde machine à frag, pour débloquer rapidement des zones et des situations, et ça a super bien marché. C’est énormément de positif, même en dehors du jeu, c’est un coéquipier qui vit ce qu’il fait à 200%, avec ses bons et ses mauvais aspects, mais toujours avec la performance en objectif, et c’est ce qu’on visait tous donc on ne pouvait pas mieux s’entendre.

ESIX : Comment est-ce que tu as réagi lorsque tu as appris la nouvelle ?

Alphama : J’ai été très triste. On avait pour moi un 5 déterminé, qui fonctionnait bien, avec des axes de travail et de progression clairs, et si on arrivait à travailler là-dessus on pouvait devenir cette grande équipe qui remporte des majors. Je pense qu’on faisait peur, très peur même, à G2 et que cela les arrange bien de venir chercher un joueur chez nous. Evidemment sans rancune, c’est la loi de l’esport haut niveau. Il a accepté cette offre de la meilleure équipe du monde et pour devenir un joueur dans la future seconde meilleure équipe du monde.

ESIX : Peux-tu nous donner une qualité qu'il possède en tant que joueur et en tant que coéquipier ?

Alphama : C’est quelqu’un qui vit sa passion à fond, il a une éthique du travail irréprochable et il est aussi très drôle, ça fait du bien à l’ambiance de groupe. L’outgame et toutes les qualités humaines ont pris une part très importante dans les équipes professionnelles à plein temps, et de ce point de vue là il est irréprochable, c’est une grande qualité.

 

L'arrivée de korey

Nous n'avons désormais plus à attendre, puisque nous connaissons désormais le remplaçant d'UUNO : korey. Lukas 'korey' Zwingmann est le nouvel arrivant chez LSE, et du haut de ses 19 ans, il nous réserve de belles surprises.

Mais sans nous éparpiller dans des suppositions à son sujet, nous avons posé des questions aux plus proches concernés. Alphama, Robz et Crapelle, respectivement joueur, manager et coach de LeStream, nous en disent plus sur les récents changements survenus :

 

ESIX : Quels ont été vos critères pour la sélection d'un nouveau joueur ? Et comment korey y correspond-il selon vous ?

Crapelle : Nos critères principaux pour remplacer Uuno était d’avoir un joueur au rôle relativement similaire à minima. Korey rentre assez bien dans le moule avec un peu plus de polyvalence, un talent indéniable malgré une saison compliquée et surtout une mentalité très professionnelle.

Nos autres critères étaient notamment de recruter un joueur qui allait fit dans notre environnement de travail dans lequel tout le monde est assez proche. Certains autres candidats étaient très bons sur papier, mais on n’avait aucune idée de comment ils allaient pouvoir s’intégrer à notre équipe et notre façon de voir les choses.

ESIX : Malgré la saison compliquée qu'il a traversée avec Natus Vincere, qu'est-ce qui vous a plu chez lui ?

Crapelle : Faire une saison en demi-teinte peut arriver à absolument tout le monde. Ce qui nous a beaucoup plu dans son profil est son potentiel dans un premier temps. En effet, Korey n’a que 19 ans et a donc encore une marge de progression colossale. De plus, il a déjà de nombreuses LANs à son actif, ainsi que deux saisons de Pro League, lui donnant une expérience remarquable pour son âge.

Il a aussi prouvé qu’il pouvait laver pas mal de joueurs lorsqu’il est arrivé en Pro League chez MockIt - Orgless l’été passé, en étant un très grand contributeur de la qualification à Rio du roster allemand.

ESIX : Quels sont ses principaux atouts ?

Crapelle : Ses points forts ont déjà été énumérés : jeune, expérimenté, talentueux, professionnel.

 

Merci à Crapelle et Alphama pour leurs réactions !

 

Le départ de Joonas

G2 s'est montrée ravie d'acquérir ce nouveau joueur, mais pour le moment n'a pas libéré Joonas de son contrat, étant considéré comme "inactif".  La structure a commenté cette arrivée en disant : "Il est temps de remporter de nouveaux titres", un changement, qui on l'espère, leur permettra de montrer un meilleur visage que celui de la saison 9 de Pro League.

 

 

Concernant Joonas, il n'a de son côté pas particulièrement brillé en cette saison 9. Mais il avait au contraire bien démarré l'année, remportant le Six Invitational une deuxième fois de suite. Joonas n'a pas annoncé la fin de sa carrière pour le moment. Il avait rejoint l'équipe lorsqu'elle était encore chez PENTA, en août 2016, puis avait continué l'aventure avec eux chez G2, en août 2018. Malgré quelques petits changements, ce roster faisait preuve de longévité, du moins concernant Fabian, Pengu, Goga et Joonas. Désormais, ce membre emblématique change d'équipe. En effet, il rejoint l'équipe Mousesports, remplaçant ainsi Willkey.

 

 

 

 

Joonas, après leur victoire au Six Invitational 2019 (Kitomy)