Ubisoft a annoncé le 1er décembre à travers deux tweets, de nouvelles dispositions prises pour la compétition. En effet, d'abord il est question d'une période d'évaluation. Ensuite, l'opérateur Lion sera automatiquement banni.

La période d'évaluation :

Celle-ci concernait déjà les nouvelles maps, désormais, elle sera étendue aux nouveaux opérateurs. Cela permettra à l'équipe de conception de prendre en compte l'avis des joueurs e-sport, et de corriger ce faisant les opérateurs. La période sera de trois mois, avant que les nouveaux opérateurs n'intègrent la compétition. Ils resteront néanmoins disponibles à tous les autres joueurs de Rainbow Six : vous pourrez y jouer en casual ou en ranked.

Les programmes e-sport concernés sont : la Challenger League, la Pro League, et les tournois tels que le Six Invitational, le Six Major, les autres tournois mineurs et les Go4. L'expérience compétitive n'en sera que meilleure, et l'adaptation à la meta sera plus ajustée en fonction des besoins des joueurs de haut niveau.

 

 

Le ban de Lion :

C'est un ban qui est déjà observable, notamment à la DreamHack Winter. Cette "mise en quarantaine" a été décidée après plusieurs discussions avec l'équipe de conception et avec les joueurs compétitifs. Cette décision de la part d'Ubisoft n'est qu'à saluer, dans la mesure où c'est réellement une preuve de leur écoute quant aux avis des joueurs pro. Ils vont dorénavant essayer de corriger Lion, afin d'en faire un opérateur plus plaisant à jouer, indépendamment du niveau.

Il reste disponible en casual et en ranked, pour tous les autres joueurs de Rainbow Six.