Le Six Invitational approche à grands pas et notre tour des forces en présence touche bientôt à son terme. Il est maintenant temps de s'intéresser à la dernière équipe américaine, eRa Eternity. Passée chez Moast Wanted eSports et eXcellence Gaming lors des deux premières saisons, la formation a finalement atterit chez eRa Eternity pour la dernière saison.

Ayant connu des hauts et des bas tout au long de l'année, la composition a été modifiée plus d'une fois pour devenir celle qui fera le déplacement à Montréal dans quelques jours. Passés par la qualification nord-américaine, les joueurs se sont imposés sans grandes difficultés pour obtenir leur place au Six Invitational.



En un an, vous avez presque tout vu. Des hauts, des bas, des changements de joueurs, des changements de structure, etc. Au terme de la première saison sous les couleurs de Most Wanted, vous vous retrouvez à jouer les relégations puis lors de la deuxième saison, vous arrivez à atteindre la plus haut marche du podium en effectuant de petits changements et en passant chez eXcellence Gaming. Comment expliquez-vous cet écart de résultats ?

GurmyWormy : Nous avons en fait eu deux changements de roster juste avant la saison 2. Nous avons remplacé Thinkingnade et Ezley par Geo et Bryan. Thinkingnade a quitté l’équipe, donc nous étions obligés de le remplace. Quand à Ezley, l’équipe était d’accord sur le fait qu’il nous fallait plus de puissance de feu. Nous avons choisi Bryan, et les résultats nous ont donné raison.

Après les finales mondiales de la saison deux, vos contrats avec eXcellence Gaming se terminent. Sans structure, vous entrez dans une période de restructuration où vous repartez presque de zéro avec les départs de Geoometrics, Bryan et FoxA. Comment se sont déroulées les choses durant cette période ?

GurmyWormy : C’était décevant de devoir rentrer de la LAN, et une fois revenus nous avions prévu de remercier FoxA. Nous nous sommes tous dit que nous resterions ensemble, mais ça ne s’est pas passé comme ça. En fait, nous avons tous reçu des offres d’autres équipes mais les avons refusées. Bryan a reçu une offre et l’a acceptée parce qu’on ne trouvait pas de cinquième joueur, et aussi pour l’argent je suppose. Cela nous a mis dans une mauvaise position puisqu’il nous manquait dorénavant deux joueurs. Geo a reçu une offre d’Elevate quelques heures plus tard et l’a acceptée. Nous étions donc obligés de reprendre FoxA à cause la règle du 3/5.

Vous rejoignez ensuite eRa Eternity avec vos nouveaux joueurs et une saison de Pro League à terminer. Vous terminez finalement troisième de votre groupe, assurant ainsi une place pour la prochaine saison mais insuffisant pour espérer vous qualifier aux finales mondiales. Est-ce résultat qui vous a poussé à refaire des changements peu avant le début des qualifications pour le Six Invitational ?

MahMan : Nous n’avions pas le temps de vraiment choisir les joueurs qu’on voulait. Gurmy et moi savons ce qu’il faut avoir pour gagner. Nous avons utilisé la saison 3 et une courte période suivante en tant que période d’essai. C’est pourquoi on a fait autant de changements. On a fini par trouver la bonne formule puisqu’on s’est qualifiés sans encombre.

Pour obtenir votre billet à ce Six Invitational, vous avez dû passer par les différentes phases de qualification dans lesquelles vous n’avez eu que peu de problèmes. En revanche et contrairement à beaucoup d’autres équipes qui se rendront à Montréal, vous avez dû dévoiler un peu de votre jeu. Avez-vous peur que certaines équipes ne se servent de ces matchs pour mieux vous affronter ?

supr : Nous sommes bien évidemment au courant qu’on a été streamé et savons quelles informations nos adversaires vont avoir. Sans rentrer dans les détails, nous avons changé une partie de nos stratégies et incorporé des nouvelles maps et map bans. Nous sommes confiants quant aux maps qu’on joue bien, qu’elles aient été streamées ou non. C’est dur d’évaluer l’impact que ça aura sur les bans de map ou sur les stratégies avant de jouer, mais nous nous sentons préparés et avons une bonne idée des maps qu’on a des chances de voir contre chaque équipe de notre groupe.

Pour débuter votre tournoi, vous allez rencontrer les champions en titre de la Pro League. Comment approchez-vous ce match ?

Kanine : Nous ne prenons aucune équipe à la légère, que ce soit la meilleure ou la pire. Tout peut arriver sur Rainbow en si peu de rounds. Nous allons nous préparer comme nous le faisons pour tous les matchs.

Vous jouerez ensuite contre FaZe Clan et/ou eiNs. Que pensez-vous de votre groupe ?

Bosco : Nous sommes juste contents de ne pas avoir d’équipe Nord-Américaine avec nous. Nous n’avons pas la flexibilité horaire pour pracc contre les autres régions parce que certains joueurs travaillent ou vont à l’école. Donc on a pu bien s’entrainer contre d’autres équipes pros.

Avec deux gros noms dans votre poule, quel objectif vous-êtes vous fixés pour ce Six Invitational ?

GurmyWormy : La taille des noms n’a pas d’importance. L’objectif final est de gagner.

Enfin, quelle formation vous fait le plus peur à affronter ?

GurmyWormy : La seule chose qu’on veut éviter, c’est de jouer Evil Geniuses ou Rogue trop tôt dans les playoffs puisque ce sont nos partenaires de praccs.


Pour rappel, eRa Eternity est composé de :


Sam "MahMan" Pak 
Gurman "GurmyWormy" Bains 
Ozgur "Kanine" Alturk 
Seth "supr" Hoffman 
Dylan "Bosco" Bosco 

Retrouvez nos précédentes interviews :

YeaH! Gaming : "[Les équipes] ont plus de contenus pour nous étudier"
Rogue : "Nous sommes là pour gagner"
eiNs : "Je pense qu'on peut gagner [contre FaZe]"
 Counter Logic Gaming : "Seule la victoire compte"
 Mindfreak : "Nous espérons clairement relever la barre"
 Supremacy : "BriD a apporté énormément"
 ROOM FACTORY : "Faire de notre mieux et profiter de chaque instant"
PENTA Sports : "SHA77E nous va comme un gant"
 Team Vitality : "On va tout donner"
 Black Dragons : "C'est l'un des groupes les plus difficiles"
 Team Liquid : "Nous ne pouvons sous-estimer personne"
 1UPeSport : "Notre objectif principal est de sortir des poules" 
 Evil Geniuses : "Nous pouvons battre n'importe qui"