La Paris Games Week c'est bientôt ! Et aujourd'hui, c'est Panix, le représentant de PENTA esports, qui nous a laissé quelques mots afin de nous en dire plus sur leurs ressentis mais aussi sur l'équipe.

Vous avez gagné la Coupe de France, pensez-vous être capables de gagner le prochain titre français avec cette nouvelle équipe "européenne" ?

On est capables de tout. Cette équipe peut très bien remporter ses matchs face aux équipes Pro présentes, tout comme perdre face à des équipes non Challenger. On bosse pour être constants sur notre communication et notre teamplay. C'est le dernier tournoi avant un petit break d'entre saisons, donc on peut y donner toute notre énergie. On compte donc bien remporter deux tournois français en une année pour la première fois.

Il n'y a pas longtemps vous avez participé à l'EuroCup, que vous avez malheureusement perdue à cause de deux défaites enchainées en finale de Winner et Looser Bracket. Pensez-vous avoir corrigé vos erreurs pour cette 6CUP ?

On commence à connaître de plus en plus de styles de jeu différents. On ne se laissera pas surprendre facilement. On réagit et s'adapte de plus en plus vite. Ce tournoi était une bonne expérience pour la suite et on compte bien le confirmer à la Paris Games Week.

Parmi les équipes qualifiées, quelles sont celles qui pourraient le plus vous surprendre ?

Aucune équipe n'est à prendre à la légère. On a un niveau très relevé en France et il l'est plus qu'à l'EuroCup. Ceux qui ne sont pas en Pro League vont profiter à fond de faire une LAN avec une scène et vont avoir très faim. Il faudra être sur nos gardes et calmer leurs ardeurs.

La Paris Games Week est un rassemblement important, l'occasion pour vous de vous retrouver avec vos supporters, est-ce une source de motivation ou de pression pour vous ?

C'est une source de motivation bien sûr. C'est un super rassemblement où plein de fans viennent ou se créent. On n'a pas d'autres occasions pour discuter en physique avec eux. En plus, la foule qui crie à chaque action décuple les sentiments et le plaisir de jouer. On est compétiteurs pour ce genre de moment. Ce n'est pas le moment de stresser. On doit se faire plaisir pour faire plaisir.

Qu'est ce que vous a apporté vos changements de joueurs et comment vous préparez-vous à cette 6CUP ?

On a beaucoup plus de solutions disponibles quand nous sommes dos au mur et également plus de skill présent sur le serveur. On s'écoute également plus et on peut avoir de superbes phases de teamplay. Notre point faible c'est la communication et être capable d'activer du teamplay constamment. On bosse afin de faciliter la communication, savoir comment réagir dès qu'on reconnait une situation etc.

Pour finir, avez-vous des petits mots doux à dédier à la communauté ?

Nous sommes heureux de pouvoir vous revoir après le Paris Major ! On va tâcher de vous donner du beau spectacle, je compte sur vous pour mettre le feu de votre côté et montrer aux stands voisins et autres scènes que Rainbow Six sait faire beaucoup de bruit. N'ayez pas peur de dire bonjour ! Aucun joueur pro ne mord ... À ma connaissance.

 

Suivez l'édition de la 6CUP 2018 à la Paris Games Week dans le Hall 3 sur la scène Ubisoft ou sur Twitch et Youtube les 27 et 28 octobre 2018 avec Scok, Furious et Sixquatre !