La Challenger League commence aujourd'hui et il est temps de faire un point sur cette saison X à venir ! 
Huit équipes vont s'affronter pour, qui sait, obtenir une place dans la prochaine saison de Pro League :
KKona KKopteri et Trust Gaming, finalistes de la saison IX
Orgless et Team Secret, les relégués 
BDS EsportGameward Team et SyZyGy, les équipes françaises 

ForZe, la relève russe 

Deux d'entre elles sont parvenues à se qualifier à un des évènements les plus prestigieux de l'année : le Six Major de Raleigh. ForZe et Team Secret se sont non seulement qualifiées mais elles se sont surtout hissées jusqu'au Top 3-4 de cet évènement devant bien des équipes Pro League. 
Encore plus récemment, BDS Esport a vaincu les anciens champions G2 Esports à la DreamHack Montréal et ce avant même de sortir des phases de groupes ! 
Jusqu'à aujourd'hui, la différence de niveau entre la Challenger League et la Pro League était notable mais est-ce toujours le cas ? Cette saison X sera sans aucun doute pleine de surprises.

Pour vous, nous sommes partis à la rencontre de Bryan "Elemzje" Tebessi de Team Secret pour lui poser quelques questions sur son équipe ! 


© Kitomy - Six Major de Raleigh

 

ESIX: Bonjour Elemzje et merci de répondre à nos questions ! Tu as connu avec ton équipe une dernière saison de Pro League très compliquée, comment l'avez-vous vécue en interne ?

Elemzje: Bonjour et merci à vous !
Plutôt mal à vrai dire. Maintenant ce qu'il faut savoir, c'est que dans l'équipe on a quand même tous un gros mental, puisque même après la défaite on s'est dit que l'on allait rester ensemble tout simplement et que l'on allait continuer à se battre ! On n'a pas cherché à arrêter le jeu ou aller voir ailleurs ou des trucs comme cela. On savait que c'était une erreur de parcours et que l'on allait vite la corriger.

 

ESIX:  Vous avez subi quelques petits changements en interne avec l'arrivée de Ferral et le départ de sTiZze. On vous a vus faire un parcours exceptionnel durant ce dernier Major, notamment avec une demi-finale fantastique et un niveau de jeu fou, comment vous sentez-vous avec tous ces changements ?

Elemzje: Après le départ de sTiZze, c'était un peu compliqué. En fait il nous a annoncé qu'il partait juste après le match qu'on a perdu en relégation. Donc c'était "double dose de nouvelles".
On a commencé à faire des tests et Ferral est arrivé, ça s'est bien passé et on a décidé de continuer de bosser avec lui. En fait, le premier test a été le Minor de Vegas où on ne s'attendait pas à gagner en fait. On a juste joué le tournoi normalement, on a obtenu notre place au Six Major de Raleigh !
Et au Major c'est pareil, on est tombés dans un groupe pas évident. Je pense qu'on est tombés dans le groupe de la mort avec Rogue , G2 et une équipe Japonaise que personne ne connaissait et qui pouvait surprendre. On s'en est quand meme très bien sorti avec un top 3-4 . Et depuis l'arrivée de Ferral, l'équipe se porte beaucoup mieux. Je ne dis pas qu'il en est responsable à 100% mais il y contribue pas mal. En matière de niveau de jeu il est présent, il apporte quelques idées d'un point de vue stratégique. Depuis son arrivée l'équipe se sent mieux et puis même individuellement chacun se sent mieux.

 

ESIX: Après un Major si brillant, le public se rend compte que vous avez juste fait une erreur de parcours et que vous auriez votre place en Pro League, cela n'est-il pas trop frustant ?

Elemzje: C'est un peu frustrant parce qu'on se dit que si on n'avait pas fait une petite erreur ou si nous avions mieux joué sur ce match... Bien sûr c'est frustrant, mais le truc c'est qu'il ne faut pas se focaliser sur ce qui est derrière. C'est fait, c'est passé, tu ne pourras jamais rien y changer. Il faut se concentrer sur le futur et tout faire pour atteindre les objectifs.

 

ESIX: Vous allez vous retrouver dans une Challenger League avec un niveau jamais vu, comment vous êtes-vous préparés ?

Elemzje: On s'est concentrés sur notre jeu principalement puisque la plupart des équipes, on ne les connait pas assez. Il y a seulement 2-3 équipes que l'on connait et on sait comment elles vont jouer etc. Mais il y en a quelques unes que l'on ne connait pas et de manière générale on s'est quand même bien focalisés sur notre jeu, notre communication, le teamplay et on va prendre les matchs comme ils arrivent. Notamment notre premier match où nous jouons Forze, ça va être le match le plus compliqué de la saison je pense !
Je préfère qu'ils tombent dès le début, au moins c'est fait. L'objectif c'est les 6 points et au pire les 3 points.
En tout cas, on jouera très confiants sur cette Challenger League. Je pense vraiment que Forze sera le match le plus compliqué, sinon ça devrait aller.

 

ESIX: ForZe. Est-ce l'équipe à abattre ? Il est vrai qu'ils ont montré un excellent niveau de jeu durant ce Major, en éliminant Giants, actuellement 1ère de la Pro League. Cette équipe va être un bon client.

Elemzje: Très clairement, c'est l'équipe à abattre. Ils ont un style de jeu un petit peu comme Empire, c'est le bébé de Empire. Empire Bis, j'aime bien les appeler comme cela. Ils sont très forts, ils ont des stratégies millimétrées. Ils ont énormément d'intelligence dans leur jeu, dans leur droning et ils ont du skill aussi ! Il va falloir faire attention et être présent lors des duels.

 

ESIX: Que penses-tu de ce nouveau format de Challenger League ?

Elemzje: Alors moi j'ai jamais été trop convaincu par les Best Of 1. Ce qui m'embête aussi, c'est de devoir affronter deux fois le même adversaire dans la même soirée. Il y a quand même un avatange à cela, tu prépares un seul adversaire par semaine. Au final, tu joues un Best Of 2 le même soir, pourquoi ne pas faire un Best of 3 ?

 

ESIX: Quels vont être vos objectifs à court et long terme ?

Elemzje: À court terme, on veut gagner la Challenger League et retourner en Pro League. Et à long terme se qualifier au Six Invitational et le gagner.
Et personnellement je veux ma revanche contre Empire en Best of 3 ou 5, peu importe le tournoi mais je veux ma revanche contre eux !

 

ESIX: Un dernier mot pour vos fans ?

Elemzje: Je remercie tous les fans qui nous encouragent dans les bons comme dans les mauvais moments, merci également à Team Secret pour le soutien éternel et merci à Esix pour l'interview !

 

Merci d'avoir répondu à nos questions et bonne chance pour cette dixième saison de la Challenger League !