Ils ont gagné le Minor de Las Vegas avec leur petit nouveau, Ferral, et ils se préparent à affronter les 16 meilleures équipes du monde du 12 au 18 août à Raleigh aux Etat-Unis.
Après une relégation en Challenger League, les joueurs de Team Secret sont bien décidés à nous montrer leur réel niveau. Pour en savoir un peu plus, nous sommes allés discuter avec l’un d'eux : Bryan “Elemzje” Tebessi.

ESIX : Bonjour et merci d’accepter de répondre à nos questions. Vous avez récemment récupéré Ferral (début juin), et vous avez gagné le Minor à Las Vegas. Pensez-vous avoir trouvé la bonne personne ?

Elemzje : Oui clairement, je pense qu’on a trouvé la bonne personne car Ferral est quelqu’un de très posé, qui nous apporte énormément stratégiquement parlant, que ce soit lead ou redirection. En fait, il complémente un peu MeepeY et c’est ça qui nous manquait ces derniers temps. Notamment avec les mauvaises performances qu’on a eues. Je pense que c'est ce qui nous manquait, quelqu’un qui puisse nous rediriger, apporter un calme et surtout du skill parce que malgré ce que l’on peut penser : il est vraiment très fort.

ESIX : Lors de cette dernière saison de Pro League, vous êtes descendus en Challenger League. Comment avez-vous réagi à cette descente, pour pouvoir ensuite être capables d'aller gagnez un minor ?

Elemzje : Quand on a perdu notre match de relégation, ça n’allait pas. Mais pour être honnête, on s’y attendait un peu parce que voilà, on n’avait pas fait une bonne saison, on savait que l’équipe n'était pas au top que ce soit mentalement ou en terme de jeu en équipe. Donc on va dire qu’on s’y attendait un petit peu même si on pensait pouvoir gagner, on s’attendait à la défaite et quand on a perdu bah... forcément ça fait mal.
Après ça on a eu une grosse discussion dans laquelle sTiZze a annoncé son départ. On voulait rester ensemble avec le reste de l’équipe puis voilà, on a pu faire quelques tests et Ferral est arrivé. On s’est vraiment dit qu’on voulait rester ensemble. 

ESIX : Vous êtes-vous préparés à affronter une équipe en particulier ? Si oui laquelle ? Et comment avez-vous travaillé pour ce major ? 

Elemzje : On n’a pas préparé une équipe en particulier, on prépare Rogue parce que c’est notre premier match. On est juste en train de voir ce qu’on pourrait jouer en terme de cartes. On se focalise vraiment sur notre jeu plutôt que celui des autres pour le moment mais je pense qu’il y aura, quelque jours avant le Major, une petite session VOD pour voir comment ça joue sur les cartes qu’on pense avoir. Pour le moment on se focalise sur notre jeu. La seule équipe qu'on a commencé à préparer, c’est Rogue.
Il y a aussi G2 et Cyclops dans notre poule. On connaît G2, donc je ne sais pas si il y a vraiment besoin de travailler quelque chose. On sait à peu près comment les jouer et sur quoi les jouer contrairement à Cyclops qu'on ne connait pas et je pense qu’on regardera des petits trucs.
Après comment on se prépare... c’est assez particulier pour un Major parce qu'il y a quand même “toutes les meilleures équipes du monde” donc forcément, tu te prépares du mieux que tu peux. Mais le plus important pour un Major c’est vraiment de se focaliser sur l’esprit d’équipe, il faut travailler sa stratégie mais c’est surtout tout ce qui est communication, teamplay,...  parce que c’est ça qui fait la différence. 

ESIX : Tu parles de Rogue en premier match, que vous préparez en sachant que ce sont les vainqueurs de la DreamHack Valencia. Ils ont montré un jeu incroyable, ils ont dominé des groupes jusqu'à la finale. Toutes ces VOD sur Rogue (DreamHack, Pro League, US Nationals) sont-elles un point positif pour vous ?

Elemzje : Oui forcément, ils ont joué plein de tournois récemment donc il y a beaucoup plus de VOD à regarder. Après il faudra faire attention car je sais justement que Rogue par exemple est peut-être l'une des meilleures équipe au monde sur Kafe et ils ont perdu contre TSM sur les USNationals. J’ai regardé le match et ils ne jouaient pas comme d’habitude. Il faut donc faire attention car certaines équipes font des petits baits parfois comme par exemple “ah p’t’être qu’ils sont devenus nuls sur Kafe donc on devrait prendre Kafe” mais au final ils sont toujours aussi bons ; il y a tout un petit jeu avec les VOD. Il faut sélectionner les bonnes, les meilleures VOD, celles qui peuvent apporter le plus de choses et là, c’est sûrement celles de la DreamHack Valence.
Oui, c’est clair qu’ils ont un petit désavantage mais il ne faut pas non plus trop se baser sur des VOD. Comme je l’ai déjà dit précédemment, il faut d’abord se concentrer sur son jeu et ensuite le reste on verra.

ESIX : Selon toi quel est le groupe le plus difficile de ce Major si tu devais en donner un ?

Elemzje : Pour moi, ce serait le groupe C mais tous les groupes sont durs car ils ont tous leurs petits pièges. Par exemple le Groupe A, il y a Empire déjà, ensuite il y a Nora-Rengo mais sans Wokka, on ne sait pas trop ; c’est quand même Nora et ils sont bons. Ensuite il y a Immortals, ils ont quand même fait une finale de Pro League à Milan, c’est une très bonne équipe et ils sont actuellement avant-derniers de Pro League LATAM. Ils sont dans une mauvaise passe mais ils sont quand même qualifiés pour le Major parce qu’ils ont fait Milan.
En ce qui concerne Team SoloMid, ils se font déchirer en Pro League NA mais en BO3, ce sont des monstres. Enfin, on ne sait pas trop... le groupe A, c’est un groupe bizarre.
Pour le groupe B je ne me prononce pas, parce que je n'ai pas envie de provoquer le karma. Cyclops sont un peu les nouveaux Nora-Rengo, ils ont l’air vraiment monstrueux, il ne faut pas les sous-estimer et je suis sûr qu’ils sont très forts.
Selon moi, le groupe C est vraiment le plus difficile car il y a EG qui a fait une moitié de saison en demi-teinte, ils ont mal commencé mais ils sont remontés. Là, ils sont autorisés à jouer avec Geoometrics, qui est un joueur incroyable et qui est d’une grande importance pour EG, donc le fait qu’ils jouent avec, ce sera différent. Pour ce qui est de LFO(*), il est inutile de les présenter, puis Spacestation ... Je ne sais pas. Parfois ils sont bons, parfois non ; et NIP en LAN, ce sont des monstres donc je pense réellement que c’est le groupe le plus compliqué. C’est un groupe où je ne peux pas dire qui sortira mais moi je mettrais une pièce sur LFO et NIP ou LFO et EG.

(*) LFO : Les joueurs de Crapelle ont récemment trouvé un nouveau refuge, Giants Gaming, structure espagnole qu'ils représenteront dès le Major.

ESIX : Quelle serait selon vous la finale idéale ?

Elemzje : Si je vois une finale, ce serait EG contre Secret. Mais au niveau de la performance, je verrais Empire contre LFO. 100% Europe.

ESIX : Quel est le trait de caractère commun que vous partagez au sein de l'équipe ?

Elemzje : Je pense que le truc qu’on a en commun c’est le mental, on est tous très bons en terme de mental. MeepeY c’est toujours celui qui va calmer tout le monde et qui va apporter de la sagesse, parfois il fait de la psychologie en plein match. Leon, Fonkers et Ferral, s’il leur arrive quelque chose de mal, ils se remettent directement sur les rails. Donc je pense qu' on a vraiment un gros mental en commun et je pense qu’on l’a prouvé avec le fait de rester ensemble après la descente et ensuite de remonter quelque chose, de refaire des stratégies pour se préparer pour un minor et le gagner. Se qualifier au Major, je pense que c’est une bonne démonstration de mental et que peu d’équipes l’auraient fait.

ESIX : Que pensez-vous de l’évolution de Rainbow Six en terme de compétition ? De gameplay ? 

Elemzje : En terme de compétition, je suis très content parce que je suis un joueur qui joue depuis la sortie. J’ai vu le jeu évoluer et honnêtement, il a très très bien évolué. Au début, on avait les petites saisons de Pro League à 30 000€ la saison entière et maintenant on est a 180 000 - 200 000€, des Majors à 2 millions... Oui, le jeu a très bien évolué en terme de compétition que ce soit dans les cashprizes ou même au niveau des équipes, il y a beaucoup plus d’équipes compétitives avec les nouvelles régions qui sont émergentes comme l’APAC et le Brésil. La compétition est beaucoup plus intense. Après je parle d’un point de vue européen car c’est vrai qu’en Europe c’est un peu le zoo, tout le monde est fort en Europe. 
Quant au Gameplay, je t’avoue que je suis quand même nostalgique de ce début de jeu où on avait que les persos basiques. Il n'y avait pas d’Hibana, de Mozzie, de Lesion, ... Il n'y avait que Bandit, Jäger, Pulse, Castle, Mute, Rook, Doc, Kapkan et Tachanka, c'était “Ah bah ils vont arriver là donc je Bandit Trick” et il n'y avait pas d'impact trick, de “je pète le plancher par en dessous pour péter les Hibana”. Non ça n’existait pas ça, avant tu tuais Thermite, t’avais gagné le round et ça c’était le meilleur moment.

ESIX : Est-ce que du coup tu es nostalgique de ne plus jouer Avion en Pro League ?

Elemzje : Alors ça franchement,  j’ai joué avion en Pro League, on a d’ailleurs gagné la carte en Année 1 Saison 2 et honnêtement... Non, je ne suis pas nostalgique de ne plus jouer Avion en Pro League. Ce n'était pas une carte que j'appréciais personnellement mais je la jouais parce que c’était une carte un peu surprise que peu d’équipes jouaient, donc ça permettait de ne pas la ban sur le veto et du coup de jouer contre une équipe qui pensait que tu allais la ban. Mais non non, je suis pas nostalgique, je n'aimais pas cette carte et je suis content qu’elle ne soit plus en Pro League.

ESIX : Un dernier mot pour votre communauté ?

Elemzje : Merci à tous les gens qui supportent Secret que ce soit dans les bons ou les mauvais moments. Merci également à Team Secret pour leur soutien éternel ! Vraiment, ils sont là, ils sont toujours là et ils resteront là, c’est incroyable. Merci également à Pandy et KrO pour l’interview. Merci à tous ceux encore une fois qui nous soutiennent et  on va tout donner à Raleigh pour vous représenter au mieux. Personnellement, je donnerai tout pour représenter la France.

 

Merci à Elemzje d'avoir accepter de répondre à nos questions. Vous pourrez  retrouver Team Secret en Poule B du Major de Raleigh !